“Nous avons du mal à trouver des salariés”

Le président de Région Alain Rousset a rencontré mardi des chefs d’entreprise à Saulgé. Parmi leurs préoccupations, trouver des salariés formés.
Le tissu économique va bien, la preuve on a des problèmes de recrutement…Le coprésident du CESV Patrice Giraud a dressé mardi un tableau encourageant de l’activité en Sud-Vienne, mettant en avant une situation paradoxale, lors de la visite du président de Région Alain Rousset, à la SFEL, fabricant de luminaires installé à Saulgé.

Un an pour recruter un responsable de bureau d’études

Cette PME de 38 salariés, qui vient de remporter un marché avec la RATP pour l’éclairage des gares RER, n’échappe pas aux difficultés de recrutement propres à toutes les entreprises en zone rurale: « On vient de recruter un responsable de bureau d’études mais ça nous a pris un an, c’est une problématique, explique son directeur Thierry Lambert. Nous devons former le personnel en interne à nos métiers. »
Éric Étienne, directeur des transports Martin, a aussi alerté le président de la Région sur le recrutement des conducteurs d’autocars, en particulier ceux qui assurent les services de transports scolaires matin et soir. La Région est en charge de la formation professionnelle et Éric Étienne a pointé les incohérences qui conduisent à former des habitants de zones urbaines pour ces postes où les besoins se trouvent surtout en zone rurale.
« Les entreprises pourraient recruter 200.000 à 400.000 personnes de plus, constate Alain Rousset. La formation est indispensable mais pas suffisante. Il faut travailler auprès des jeunes pour ne pas traîner le boulet du chômage de masse. » Il encourage ainsi l’accueil des stagiaires, afin d’améliorer l’orientation vers les filières qui manquent de bras.
Le bâtiment en fait partie et les élus n’ont pas manqué de présenter à Alain Rousset le dossier de l’AFPA au Vigeant, dont la fermeture pourrait intervenir en 2020 « alors que nous avons tout ce qu’il faut pour la formation », déplore la présidente de la communauté de communes Annie Lagrange. « La Région poursuit ses contrats de formation jusqu’en 2020, répond Alain Rousset, il faudra trouver un système où l’appareil de formation s’adapte sans se déliter. Nous participerons aux groupes de travail mis en place par la sous-préfète. »

Sébastien Kérouanton

Légende photo : Mardi midi à la SFEL, fabricant de luminaires à Saulgé. Alain Rousset et Thierry Lambert (directeur de l’usine) discutent avec des salariés.

 

Lire l’article dans Centre Presse du 01/02/2019, ici.