Vincent Morlat a quitté la présidence du Club des Entrepreneurs du Sud Vienne sous des applaudissement nourris.

« Un siège d’élu n’est en rien une propriété et ne doit jamais le devenir. Il se doit donc d’être régulièrement transmis pour permettre le renouvellement des idées et recréer une dynamique. En 2011 je me suis mis au service bénévolement d’un club et d’un territoire avec l’objectif de dynamiser cet ensemble et de démontrer que ce monde rural n’est pas l’image que beaucoup veulent lui donner. Aujourd’hui, je quitte cette présidence en homme libre tout en restant au service du collectif ». Après avoir annoncé la vacance de la présidence, Vincent Morlat a salué « son équipe de ” barjots ” toujours prête à relever des défis et douée d’une grande valeur : le cœur ! ». Equipe qui lui a également rendu hommage en mettant en avant sa grande humanité et son charisme.
Le nouveau bureau du CESV sera élu lors du prochain conseil d’administration.

Lire l’article sur le site internet de la Nouvelle République >>