Une nouvelle borne universelle Connexion22 a été fabriquée par des entreprises locales.

Le plus gros salon du véhicule électrique professionnel en Poitou-Charentes a été organisé mardi dernier sur le site de la SFEL à Saulgé.

Ce “showroom” – qui en est déjà à sa seconde édition– est avant tout destiné à mettre en valeur les innovations sur le territoire montmorillonnais, explique Vincent Morlat, président du Club des Entrepreneurs du Sud-Vienne. Nous voulons montrer le travail mené depuis plusieurs années avec la centrale nucléaire de Civaux autour de la thématique du déplacement électrique, que nous souhaitons développer. Conçu comme une vitrine, ce salon a rassemblé 250 participants et réuni 50 véhicules présentés par une quinzaine de concessionnaires (Citroën, Renault, Peugeot, BMW, Audi, Volvo, Ligier, Volkswagen, Nissan, Tesla, Goupil, etc.) sur le parking de la SFEL (1).

« Le Sud-Vienne est leader en nombre de véhicules électriques roulant sur le département, insiste le président du CESV. Outre la centaine de voitures (et les six bus sans chauffeur) de la centrale nucléaire de Civaux, de nombreuses collectivités (dont beaucoup de communes) et services publics (notamment La Poste) sont en train de renouveler leur parc automobile. Or, la voiture électrique est souvent pour eux la solution la plus adaptée». Professionnels et particuliers commencent aussi à s’y intéresser : «Elle très économique sur de petits déplacements, souligne-t-il, écologique, silencieuse, souple et agréable à conduire. Les gros rouleurs préféreront l’hybride, c’est dire la formule mixte électrique/carburant, qui permet une plus grande autonomie».
Le prix d’une voiture électrique est encore relativement élevé mais la solution de la location existe, plus accessible : « Renault et Nissan ont maintenant le savoir faire de la location longue durée», précise Vincent Morlat. Le rechargement est gratuit (sous réserve d’abonnement par carte) sur les bornes installées par Sorégies en partenariat avec les collectivités (2). « Nous inaugurons aujourd’hui une borne universelle, ajoute-t-il, fruit de la collaboration entre trois entreprises membres du CESV : Tramétal (L’Isle-Jourdain), Gape (Vouneuil-sous-Biard) et MES (Civaux). Elle a l’avantage de pouvoir recharger tous les modèles de véhicule électrique».

(1) Cette entreprise de luminaires a été choisie pour son image innovante en milieu rural (2) Selon un plan départemental qui prévoit l’installation de 130 bornes sur plusieurs années.

Lire l’article complet sur le site Internet de la Nouvelle République >>